Commission Art et éducation

 

Dans les différents événements organisées par le collectif, la formation politique par et pour notre communauté sur des différents thèmes est toujours mis en avantage. La commission Art et éducation travail l’art comme outil de  sensibilisation à la lutte et mets l’éducation des enfants et jeunes en priorité. Chaque éducateur, soit il.elle formel ou informel (ici, lire éducation au sense large: professeurs, artistes, familles) opère comme un vecteur de ce changement, et ensemble nous créons des stratégies pédagogiques noires. 

Responsable : Ana-Laura


Commission international, migration et panafricanisme



Cette commission a pour but de construire une pratique et une pensée afroféministe qui prend en compte les dynamiques internationales du capitalisme. Les populations africaines et afrodescendantes sont massivement concernées par les migrations vers les pays du Nord. La commission se penchera sur : la formation sur les politiques migratoires européennes, la création de liens concret avec des associations de soutien aux migrants, la formation sur l’histoire et les enjeux du panafricanisme.

Responsable : Cyn

Commission police, prison, justice




Mwasi se positionne comme un collectif qui dénonce et qui lutte contre les oppressions systémiques impactant nos communautés. Le système de répression mis en place par le gouvernement en fait très largement partie. Cette répression passe par les organes de la police, de la justice et de la prison. Nous affirmons que la police, la justice et la prison sont des organes racistes et sexistes qui soutiennent le système capitaliste. Nous, nous positionnons donc fermement comme anticarcéral, c’est à dire pour l’abolition des prisons sous toutes leur formes y compris donc des Centre de rétention administratif. Nous condamnons également fermement toutes les violences policières.   Conscient.e.s cependant que la police, la justice et la prison n’ont pas encore d’alternatives péréne, nous soutenons dans leur démarches toutes les personnes noires ayant été victime de violences ou d’abus, y compris si ces démarches passe par le système judiciaire et carcéral. La commission justice a pour but d’organiser l’implication du collectif autour de ces thématiques en accord avec les objectifs annuels. Cela peut prendre la forme de rédaction de supports de sensibilisation, d’organisation d’ateliers, de participation à des festivals, d’organisation de manifestations mais également de formation interne.

Responsable : Nabintou


Commission idéologie

Cette commission a pour but de former ainsi que de produire de la théorie politique afroféministe, de libération noire et panafricaine à destination de la communauté Afro. Il s’agira de penser les méthodes et stratégie pour collectiviser cette production et la diffuser au plus grand nombre, en utilisant les outils de propagande digitaux et physique. 

Responsable : Fania

Commission travail, logement et précarité

      

 Cette commission a pour objectif de lutter,  à son échelle, contre la précarisation des  populations noires, à travers le logement et l’emploi qui sont tous les deux des facteurs  contribuant à cela.

Responsable : Id

Commission Queer & Trans*


Mwasi est fière d’être une structure par et pour des personnes Trans et Queer, dont l’analyse de la société passe également à travers le genre et de l’orientation sexuelle.

Cette commission a pour but de défendre et représenter les droits et les specificities de la communauté Noir.e Queer et Trans dans le mouvement Afro, ainsi que lutter contre l’homophobie et la transphobie enracinées dans l’hétéro-patriarcat raciste et coloniale. 


Responsable : Ellie

Commission pratiques de soin

À travers le développement d’un suivi psychologique, d’un réseau de professionnelles médicales noires, d’une méthodologie de gestion de conflits internes /externes et de cours d’autodéfenses afroféministes, la commission a pour objectif de rendre accessibles les ressources de soin communautaires qui permettent aux populations noires de nourrir notre résiliences aux rapports de forces existants dans les milieux militants ainsi que de faire face à la structuration raciste et hétérosexiste du système médical.

Responsable : Laura